• Focus

    Notes techniques n°23 | Évaluation de la politique d’aménagement du territoire en Tunisie de 1995 à 2010

    L’analyse évaluative de la politique d’aménagement du territoire de Tunisie de 1995 à 2010 a été menée de 2010 à 2012 aux trois échelles nationale, régionale et locale du pays, à partir d’un important travail documentaire (les documents d’aménagement du territoire et d’urbanisme, mais également les différents documents de certaines politiques sectorielles), d’une cinquantaine d’entretiens avec des acteurs clé et d’une dizaine d’études de cas approfondies consacrées à des problématiques d’envergure nationale et locale. Les différents constats établis ainsi que les recommandations mises en avant par les consultants ont été mis en débat lors d’ateliers et modifiées de sorte d’aboutir à des préconisations consensuelles. Conformément aux demandes des autorités, les consultants se sont efforcés sur certains sujets d’explorer différents scénarios d’évolution institutionnelle, tout en soulignant le scénario qui leur paraissait préférable....
    En savoir plus
  • Focus

    Question de développement n°34 | Santé de la reproduction : la place de l’école

    L’école peut-elle être un relais pertinent d’éducation sanitaire sur les sujets de la sexualité et de la reproduction ? Comment les enseignants, les élèves et les parents, peuvent-ils parler de sexualité avec une démarche adaptée à leurs situations et leurs expériences en Afrique de l’Ouest ? Une enquête réalisée au Bénin par une équipe d’anthropologues sur une population d’adolescents entre 12 et 15 ans, s’est également intéressée aux discours et aux pratiques sexuelles des adolescents....
    En savoir plus
  • Focus

    Expost n°60 | Evaluation du Programme national de développement participatif (PNDP) – C2D Cameroun

    Le Programme national de développement participatif (PNDP) est un instrument de développement local mis en place en 2004 par le gouvernement camerounais avec l’aide de plusieurs partenaires techniques et financiers (PTF) multilatéraux et bilatéraux, dont principalement la Banque mondiale et l’AFD. Le Programme poursuit (i) un objectif de réduction de la pauvreté en milieu rural au travers d’un mécanisme de financement décentralisé, avec une orientation prononcée à son lancement sur la délivrance de services sociaux de base, et parallèlement (ii) un objectif corrélatif d’appui au processus de décentralisation. Cette évaluation rétrospective porte sur l’évaluation du Programme et des deux concours financiers successifs qui lui ont été alloués dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) du Cameroun, dont le volet seconde génération est en cours de mise en oeuvre (subventions de 20 M€ sur la période 2007-2011 et de 57,8 M€ sur la période 2012-2016)....
    En savoir plus