• Focus

    Expost n°60 | Evaluation du Programme national de développement participatif (PNDP) – C2D Cameroun

    Le Programme national de développement participatif (PNDP) est un instrument de développement local mis en place en 2004 par le gouvernement camerounais avec l’aide de plusieurs partenaires techniques et financiers (PTF) multilatéraux et bilatéraux, dont principalement la Banque mondiale et l’AFD. Le Programme poursuit (i) un objectif de réduction de la pauvreté en milieu rural au travers d’un mécanisme de financement décentralisé, avec une orientation prononcée à son lancement sur la délivrance de services sociaux de base, et parallèlement (ii) un objectif corrélatif d’appui au processus de décentralisation. Cette évaluation rétrospective porte sur l’évaluation du Programme et des deux concours financiers successifs qui lui ont été alloués dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) du Cameroun, dont le volet seconde génération est en cours de mise en oeuvre (subventions de 20 M€ sur la période 2007-2011 et de 57,8 M€ sur la période 2012-2016)....
    En savoir plus
  • Focus

    Notes techniques n°21 | Développement rural à co-bénéfices - Gouvernance, suivi, certification

    Ce rapport propose des éléments de méthode pour des projets de développement de territoires ruraux maximisant les co bénéfices dans les 5 dimensions que sont (i) l’adaptation au changement climatique, (ii) l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre, (iii) la protection et la restauration des services écosystémiques rendus par les ressources naturelles, (iv) l’amélioration de la sécurité alimentaire, et (v) le développement d’une activité économique locale. Les éléments développés dans ce rapport ont été établis sur la base d’une analyse documentaire des pratiques en vigueur, d’entretiens avec divers porteurs de projets et d’une étude détaillée d’une sélection d’exemples d’initiatives de développement rural à co-bénéfices multiples. Les sources d’informations utilisées sont présentées en annexe de ce rapport....
    En savoir plus
  • Focus

    Notes techniques n°18 | Gestion des ressources en eau souterraines comme biens communs

    Les prélèvements sur les eaux souterraines ont été multipliés par trois en cinquante ans, conduisant à une surexploitation croissante de ces ressources communes : une « course au pompage » qui engendre d’importants impacts économiques, environnementaux et sociaux. A partir d’une démarche empirique sur plusieurs pays du bassin méditerranéen et dans le monde, ce travail permet de montrer la généralisation de la « tragédie des communs » pour cette ressource, d’illustrer la pluralité des problèmes de gestion rencontrés et d’analyser les moyens déployés par les gestionnaires et les autorités pour concilier la préservation des nappes et le développement social et économique. L’analyse économique utilisée et ces connaissances empiriques nous apprennent qu’il est possible de sortir de ce processus de dégradation de la ressource : différentes solutions de gestion décentralisée des nappes souterraines sont évaluées en les confrontant aux principes de gestion des communs d’Elinor Ostrom. Cette analyse aboutit à des recommandations opérationnelles qui pourront inspirer les tentatives à venir....
    En savoir plus